• Armstrong Whitworth AW-41 Albemarle

    L'Armstrong Whitworth Albemarle était un des avions bien connus de la RAF. Avec un train d'atterrissage tricycle c'était tout à fait le contraste avec son prédécesseur, l'éprouvé, mais démodé Whitley. Comme le Whitley, c'était un “des bombardiers superflus” que Winston Churchill a recommandé. Il servait surtout à tracter les planeurs. L'Albemarle était sous-motorisé, mais il avait un avantage pour le remorquage de planeur. Son train d'atterrissage  tricycle le met dans une attitude volante même avant qu'il n'ait commencé à rouler. Le trou de saut dans le plancher faisait presque aussi mal pour les nez de parachutistes que celui des Whitleys. Les Albemarles du 38ème Groupe ont participés aux Opérations Enroué (l'invasion de la Sicile) et Complexe (des planeurs au Nord l'Afrique) et quatre escadrons d'Albemarle ont joué un rôle important dans l'Opération (D-Day).

    Caractéristiques :

    Nationalité : Anglaise
    Constructeur : Armstrong Whitworth 
    Date du premier vol : 1939
    Date de mise en service : 1943
    Rôle : Bombardier, Transport et remorquage de planeur
    Equipage : 6
    Envergure : 23.47 m
    Longueur : 18.26 m
    Surface alaire : 74.65 m²
    Poids à vide : 11 497 kg

    Poids maxi au décollage : 16 556 kg
    Moteur : Deux Bristol Hercules XI de 14 cylindres
    Puissance : 1 590 ch unitaire

    Vitesse maxi : 426 km/h à 3 200 m

    Vitesse de croisière : 274 km/h
    Plafond : 5 486 m
    Autonomie : 2 092 km
    Armement : Une mitrailleuse dorsale de 7,7 mm et 2 040 kg de bombes.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :