• En juillet 1952, le successeur de Nakajima vit le jour : la Fuji Heavy Industries. Sa première réalisation fut la production du Beech T-34 en licence. Celle-ci aida énormément au développement du LM-1 (Fuji). Puis apparut le LM-2 qui ne se diférenciait que par le changement de moteur, mais nous ne nous étalerons pas dessus. Plus tard la même firme développa le KM-2, avion d'entrainement pour la formation initiale, monomoteur à ailes basses avec un train d'atterrissage tricycle entièrement rétractable. Il fit son premier vol le 16 janvier 1962 et entra la même année en service au sein de la Japan Ground Self-Defense Force (JGSDF) puis plus tard au sein de la Japan Maritime Self-Defense Force (JMSDF). Il fut construit à 62 exemplaires.

    Caractéristiques :

    Nationalité : Japonaise
    Constructeur : Fuji Heavy Industries
    Date du premier vol : 16 janvier 1962
    Date de mise en service : 1962
    Nombre d'exemplaires : 62
    Rôle : Avion d'entrainement
    Equipage : 2 (instructeur et pilote)
    Envergure : 10.00 m
    Longueur : 8.00 m
    Hauteur : 3.00 m
    Poids à vide : 2 469 kg
    Poids maxi au décollage : 3 329 kg
    Moteur : Un Lycoming IGSO-480-A1A6 à piston
    Puissance : 340 ch
    Vitesse maxi : 377 km/h
    Autonomie : 965 km


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique