• En dehors de la production allemande, le Bf 109 est fabriqué dans plusieurs territoires occupés, principalement en Tchécoslovaquie ou, entre 1941 et 1944, 4147 exemplaires sortent de l’usine Avia. Après la guerre, plusieurs modèles dérivés du Bf 109 G voient le jour :

    • 20 S-99 dotés d’un moteur Daimler-Benz DB 605 A1 de 1475 ch. (C.10 pour l’usine Avia).
    • 2 biplaces CS-99 (C.110 pour l’usine).
    • et le S-199 (ou C.210) propulsé par un Junkers Jumo 211 F de 1300 ch., pour un total de 551 exemplaires.

    En 1948, l’aviation israélienne achète 25 S-199 (10 commandés le 23 avril, 15 autres le 20 mai) pour faire face à l’attaque générale déclenchée le 15 mai par les armées égyptienne, irakienne, jordanienne, libanaise et syrienne à la suite de la fondation, la veille, de l’état d’Israël. Un premier S-199, appelé Mezec (Mule) par les Tchèques, est livré à Israël le 20 mai, les autres suivant au compte-gouttes. Ils sont surtout utilisés pour l’attaque au sol. Quelques uns sont abattus par la DCA, beaucoup sont accidentés et, en janvier 1949, seuls 4 ou 5 d’entre eux sont encore en service. Il semble bien que les seules victoires aériennes remportées par des Mezec israéliens concernent deux Dakota égyptiens, transformés en bombardiers, abattus par Mody Allon le 3 juin 1948. Ce pilote se tuera peu après dans un accident.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique