• Bell OH-58 Kiowa

    Le concours lancé en 1960 par l'US Army à propos d'un hélicoptère léger d'observation (Light Observation Helicopter, ou LOH) ne semblait pas à priori, poser e problème. Les spécifications officielles précisaient cependant que l'expression LOH signifiait non seulement hélicoptère d'observation, mais également machine capable de mener des missions d'évacuation sanitaire, d'appui-feu, de reconnaissance photographique et de transport de troupes. Un tel défi suscita un très vif intérêt et pas moins de douze firmes répondirent à la demande officielle qui portait sur un appareil quadriplace capable d'emporter un chargement de 180 kg et d'afficher une vitesse de croisière de 195 km/h. Bell, Hiller et Hughes bénéficièrent chacun d'une commande de cinq prototypes à des fin d'évaluation,  l'US Army choisissant  en définitive le modèle présenté par Hughes. Cependant convaincu de la valeur de son projet, Bell conçut un nouveau prototype à cinq places, auquel il attribua la dénomination de Model 206A JetRanger. Celui-ci prit l'air pour la première fois le 10 janvier 1966, l'autorisation de lancer la production en série étant obtenue neuf mois plus tard. Construite en grandes quantités aux États-Unis, cette machine allait être bientôt assemblée en Italie par la société Agusta. En 1967, préoccupée par le faible rythme de livraison et le coût croissant du Hughes OH-64A, l'US Army relança  la compétition LOH, dont le Bell Model 206 A sortit vainqueur en mars 1968. L'appareil fut fabriqué  sous la désignation d'OH-58A Kiowa, les livraisons à l'armée de terre américaine débutant le 23 mai 1969. Cinq ans plus tard, le total des appareils pris en compte s'élevait à 2 200 unités, les Forces armées canadiennes réceptionnant soixante-quatorze COH-58A, rebaptisés par la suite CH-136. Le 30 juin 1976, l'US Army passa commande à Bell de l'OH-58C, conversion de l'OH58A dotée d'un moteur plus puissant, de vitres plates et d'un système destiné à atténuer la signature infrarouge. Deux autres machines furent mises à ces standards avant que la firme américaine se lance dans la transformation en OH-58C de 275 OH-58A. En septembre 1981, le projet Bell Model 406 sortit vainqueur de la compétition Army Helicopter Improvement Program (AHIP) concernant la fourniture d'un hélicoptère de reconnaissance et d'appui rapproché, capable d'accompagner des voilures tournantes de combat et de diriger des tirs d'artillerie. Les essais des cinq prototypes commandés ont été conduits en 1985.

     
    Variantes :
    OH-58C : conversion de la version OH-58A
     
    Armement
    Minigun de 7,62 mm
    Masse
    à vide, 720 kg ; maximale au décollage, 1 450 kg
    Performance
    vitesse maximale au niveau de la mer, 220 km/h ; vitesse croisière 190 km/h ; vitesse ascensionnelle initiale, 545 m/mn ; plafond pratique, 5 760 m ; distance franchissable maximale en mission de reconnaissance armée au niveau de la mer sans réserves, 490 km.
    Pays Utilisateurs
    Type
    hélicoptère léger d'observation
    Equipage
    2 hommes
    Moteur
    turbomoteur Allison T63-A-720 de 313 kW (420 ch) sur l'arbre
    Dimensions
    diamètre du rotor principal, 10,77 m ; longueur rotor tournant, 12 ,49 m ; hauteur 2,91 m ; surface du disque du rotor principal, 91,02 m2
    Autriche Canada Israël Espagne Etats-Unis

     

    Rotor principal
    Rotor à deux hélices, placé au centre du toit de la cabine équipage.
    Compartiment équipage
      L'avant du compartiment équipage dispose de deux grandes vitres de forme rectangulaire dont les bords sont inclinés vers le bas. Deux autres petites fenêtres sont placées juste en en-dessous. L'avant de la cabine, est de forme pointu dans le bas. De chaque côté de la cabine, on trouve deux portes s'ouvrant vers l'avant, avec des vitres de forme rectangulaire, contrairement au jet ranger , le coin inférieur gauche des vitres est coupés et forme un angle de 45°. Le moteur est enfermé dans un carénage placé au-dessus de la cabine, et qui couvre tout le toit. Un tuyau d'échappement est placé au centre du carénage et dirigé vers le haut. La queue de l'appareil est très fine. Un aileron horizontale de forme rectangulaire,  est placé à gauche et à droite à l'arrière de la queue
    Rotor arrière
    L'arrière de la queue de l'appareil dispose d'un aileron vertical en-dessous et au-dessus. Le rotor de queue est placé à gauche et est composé de deux pales.
    Train d'atterrissage
    est composé de deux patins, fixé chacun par deux barres verticales.
    Accessoires
    une grande antenne fine est placé à l'avant sur le toit du cockpit.
    Points marquants pour la reconnaissance 

    1. Deux grandes vitres à l'avant du cockpit.
    2. Avant du bloc moteur en forme de V.
    3. Gros bloc moteur qui occupe, l'entierté du toit de la carlingue.
    4. Une pote latérale sur chaque flanc à l'avant du cockpit.
    5. Fine queue.
    6. Un patin de chaque côté de la carlingue avec deux barre verticales de fixation.
    7. une grande porte latérale sur chaque flanc au centre de la carlingue.
    8. Petit aileron horizontale au centre de la queue de l'appareil.
    9. Double queue à l'arrière.
    a


    Photos du OH-58 Kiowa :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :