• Breguet Br.1050 Alizé

    Le Bréguet Aviation Br.1050 Alizé est un avion de lutte anti-sous-marine embarqué français principalement utilisé dans l'aéronavale. Il a été conçu dans les années 1950, à partir de l'avion d'attaque Breguet Br.960 Vulture.

    Conception

    Le Breguet Alizé est un avion conventionnel à ailes basses. Il a un radar dont l'antenne se rétracte dans le ventre de l'appareil. Le poste de pilotage accommode un équipage de 3 personnes, un pilote, un opérateur radar et des systèmes de détection et un navigateur. Le pilote est assis à l'avant gauche, l'opérateur radar et des systèmes de détection à l'arrière dans le sens inverse au vol, le navigateur est assis à l'avant droit (un quatrième menbre d'équipage peut être embarqué à l'arrière). Le train d'atterrissage est à configuration tricycle avec le train principal se rétractant vers l'avant dans les nacelles des ailes. Les jambes principales ont chacune 2 roues et la partie avant contient les bouées acoustiques.

    La soute interne peut contenir une torpille guidée ou des charges de profondeur. Les points d'attache sous les ailes peuvent eux aussi accueillir des charges de profondeur, mais aussi des bombes, des roquettes ou des missiles. Une configuration typique inclut des nacelles de roquettes de 68 mm ou des missiles anti-navires filoguidés AS.12.

    Engagements

    89 exemplaires de l'Alizé ont été construit entre 1957 et 1962, cela inclut 2 prototypes de pré-série. 75 appareils de production ont été acquis par l'Aéronavale avec les livraisons initiales démarrant en mars 1959. Les Alizés entrèrent en service sur les porte-avions Clémenceau et Foch, mais aussi à terre pour l'entraînement. 12 exemplaires ont été acheté par l'Inde. Certaines sources disent qu'il y a eu 5 prototypes de pré-série, cela pourrait signifier que certains prototypes furent mis à jour au standard de production et envoyés à l'Aéronavale.

    La marine indienne a opéré ses Alizés à partir de bases terrestres, mais aussi depuis le porte-avions léger INS Vikrant. Ils furent utilisés pour des missions de reconnaissance et de patrouille pendant l'opération de libération de Goa des portugais en décembre 1961. Ils furent aussi utilisés pour des missions de lutte anti-sous marine pendant la Troisième guerre indo-pakistanaise en 1971. Durant ce conflit, un Alizé fut abattu par un F-104 Starfighter de l'armée de l'air pakistanaise. Ils furent aussi instrumentaux dans la lutte contre les bateaux armés. Le nombre d'Alizés en service dans la marine indienne a ensuite diminué durant les années 1980. Il fut relégué à des patrouilles depuis la terre à partir de 1987 et finalement retiré du service en 1991 pour être remplacé par des hélicoptères.

    A la fin de 1997, l'Aéronavale continuait à utiliser 24 exemplaires pour des patrouilles cotières même si ils étaient clairement en fin de carrière. L'Alizé fut utilisé pendant les opérations de la Guerre du Kosovo avec l'OTAN au printemps 1999. Les appareils volèrent à partir du porte-avions Foch. Le dernier Alizé fut retiré du sevice en 2000 avec la mise à la retraite du Foch.

    Variantes

    L'Aéronavale a modernisé les Alizés à plusieurs reprises. Au début des années 1980, 28 appareils furent mis à jour au standard Br.1050M. Cela inclut un nouveau radar Thomson-CSF Iguane aussi utilisé sur l'avion de patrouille maritime Atlantique NG, un nouveau système de navigation radio OMEGA et un nouveau système de localisation radio et radar ARAR 12 (Electronic Support Measure).

    Un autre programme de modernisation au début des années 1990 dotèrent 24 appareils d'un nouveau système de leurre et d'une nouvelle avionique avec bus de données. Plus tard, ils furent dotés d'un système optronique infra-rouge secteur frontal Thomson-CSF TTD Chlio. Malgré ces améliorations, il était clair que les Alizés ne pouvaient plus faire face aux sous-marins nucléaires modernes et les avions furent relégués au rôle de patrouilleurs maritimes.

    Utilisateurs

    • France, Inde

     Role  Avion de lutte anti-sous-marine
     Constructeur  Breguet Aviation
     Date de mise en service  1956
     Equipage  3
     Moteur  1 Rolls-Royce Dart RDa.21 de 1960 ch
     Envergure  15.60 m
     Longueur  13.86 m
     Hauteur  4.75 m
     Surface alaire  36.00 m²
     Poids à vide  5700 kg
     Poids avec armement  8250 kg
     Vitesse maxi  475 km/h
     Plafond  6250 m
     Armement Interne  Torpilles ou charges de profondeur dans la soute interne
     Armement Externe  Bombes, charges de profondeur, roquettes ou missiles sous les ailes


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :