• Bristol Beaufighter

     

     

    Les Beaufighter équipèrent <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la RAF">la RAF</st1:PersonName> dès le mois de septembre 1940. <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Avec sa bonne vitesse, son long rayon d'action et son armement puissant, le Beaufighter fut tout de suite adopté par les pilotes britanniques. <o:p></o:p>

    Il était utilisé comme chasseur de nuit et comme chasseur de sous-marins. Il demeura en service dans <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la RAF">la RAF</st1:PersonName> jusqu'en 1959.<o:p></o:p>

    Le Beaufighter a été conçu pour jouer le rôle de chasseur lourd à long rayon d’action et possède de nombreuses pièces en commun avec l’avion-torpilleur Bristol Beaufort, son prédécesseur. <o:p></o:p>

    L’appareil a finalement servi en tant que chasseur de nuit, avion-torpilleur, avion d’attaque au sol et appareil anti-navires. En plus d’avoir volé en Europe, il a également servi au Moyen-Orient et en Extrême-Orient. <o:p></o:p>

    En septembre 1945, on en avait construit 5 562 exemplaires en diverses versions, et nombre d’entre-eux ont continué à voler dans des unités régulières jusque dans les années 1950. <o:p></o:p>

    Le Beaufighter était le premier chasseur de nuit efficace doté d’un radar. Dans les premières versions, l’opérateur radar devait, en plus de ses tâches normales, s’occuper d’approvisionner en munitions les quatre canons de <st1:metricconverter w:st="on" ProductID="20 mm">20 mm</st1:metricconverter>. <o:p></o:p>

    Cela pouvait s’avérer difficile, car les tambours de munitions pesaient environ <st1:metricconverter w:st="on" ProductID="18 kg">18 kg</st1:metricconverter> (<st1:metricconverter w:st="on" ProductID="40 lb">40 lb</st1:metricconverter>) chacun et l’appareil pouvait se trouver au beau milieu de toutes sortes de manoeuvres, à la poursuite de sa cible<o:p></o:p>

    La vitesse, le rayon d'action, et la puissance d'attaque qui se combinent si heureusement dans le "Beaufighter" Bristol en font un avion sans rival au monde. <o:p></o:p>

    Sa vitesse approche celle des plus rapides chasseurs monoplace, et il est capable d'envoyer 346 kilos de porjectiles par minute, ce qui représente une puissance de tir supérieure à celle de n'importe quel type d'avion. <o:p></o:p>

    Son rayon d'action est assez grand pour qu'on puisse l'employer comme chasseur d'escorte, comme chasseur de nuit, ou comme avion de reconnaissance au-dessus de la mer. <o:p></o:p>

    On peut juger de la grandeur de ce rayon d'action par le fait que ce sont des "Beaufighters" qui ont protégé le débarquement des commandos à Aagso. <o:p></o:p>

    cette opération, en effet, a été menée à bien à plusieurs centaines de kilomètres des aérodromes des "Beaufighters" et pourant ceux qui l'ont exécutée ont constamment joui de la protection des chasseurs, tant sur la scène même de l'opération que pendant le voyage, à l'aller comme au retour.<o:p></o:p>

    Digne émule de son ancêtre, le chasseur Bristol de 1914-1918 qui s'est aillé une si magnifique réputation dans la première guerre mondiale, le "Beaufighter" de cette guerre est une cheville ouvrière de la puissance aérienne alliée, que cette puissance s'exerce à l'ouest ou à l'est. <o:p></o:p>

    Dans le Moyen-Orient, les Beaufighters se sont si rapidement assurés de la maîtrise de l'air sur les Italiens, que dans beaucoup de raids, et en particulier dans les attaques contre les aérodromes ennemis, ils n'ont rencontré aucune opposition effective. <o:p></o:p>

    Jursqu'à présent, le "Beaufighter" s'est avéré comme l'appareil le plus efficace de tous ceux qui sont en service au Moyen-Orient.<o:p></o:p>

     Type Bombardier léger biplace d'attaques de navires 
     Moteur 2 Moteurs Bristol Hercules Mk.XVII à 14 cylindres en étoile de 1770 ch 
    Armement 

    4 canon de 20 mm

    6 mitrailleuses de 7.7 mm dans les ailes

    1 mitrailleuse Vickers-K de 7.7 mm dorsale

    Charge offensive

    745 kg de charges diverses ou une torpille de 27 kg ou 2 bombes de 115 kg  

    Vitesse max  531 km/h Vitesse de croisière  400 km/h à 1 500 m  Vitesse ascensionnelle 

    1 500 m en 3 min 30 s 

    Plafond Pratique   4 600 m  Autonomie  2 365 km  Poids à vide  11 430 kg  Envergure   17.63 m Longueur   12.70 m Hauteur  4.83 m Surface alaire   46.73 m² Equipage 

     

    Plan trois vues du Beaufighter :


  • Commentaires

    1
    Jessie LADT
    Samedi 16 Février 2013 à 18:49
    Erreur technique de la fiche : ce sont les 8 roquettes qui avaient une masse unitaire de 27 kg / les torpilles Mk XII ou Mk 21 étaient de 18 inches de diamètre, soit vers les 457 mm. De masse approchant les 940 kg.(?) - à vérifier. Selon types et modèles, la masse à vide étant des : 6, 5 à plus des 7 tonnes. Et la masse maximale hors-tout au décollage : vers ou entre les : 10,5 à 11, 5 tonnes tout compris.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :