• Dassault Mirage 2000

    le Dassault Mirage 2000 est un avion de chasse monoplan, monoréacteur français de la fin des années 70.

    Son Histoire :

    En 1972, l'Armée de l'Air lança le programme ACF (Avion de Combat Futur). Ce programme consistait en un appareil biréacteur équipé du réacteur Snecma M53 pour pouvoir être utilisé pour des missions de supériorité aérienne. Un an plus tard, Dassault commençe a travailler sur un avion de combat monoréacteur à ailes delta baptisé Delta 2000. Et c'est en 1975, plus précisement le 12 décembre, que le programme ACF est stoppé pour des raisons financières. Et c'est à partir de là que le gouvernement s'intérésse au Delta 2000.
    L'année suivante il passe commande de quatre prototypes désignés Mirage 2000C, équipé de M-53-2 de 7500 kgp en attendant les M-53-5 de 9000 kgp. Le premier prototype vola pour la première fois le 10 mars 1978 avec comme pilote d'essai Jean Coureau et le premier avion de série le 20 novembre 1982 (équipé du réacteur M-53-5).
    <?xml:namespace prefix = v ns = "urn:schemas-microsoft-com:vml" /><v:shapetype id=_x0000_t75 coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"> 

     
    Détails du réacteur Snecma M-53
    <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke><v:formulas><v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f><v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f><v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f><v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f><v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f></v:formulas><v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path><?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock></v:shapetype>

    Les premières livraisons de l'appareil eurent lieu l'année suivante. Les 37 premiers exemplaires furent équipés du radar RDM (Radar Doppler Multimode) étant donné la dificulté de fabrication du radar RDI (Radar Doppler à impulsions). Mais il faudra attendre 1987 pour que les premiers radars RDI soient installés sur les Mirage 2000. A partir de 1987 les Mirage 2000 possédaient un radar RDI et le tout nouveau réacteur M-53-P2 de 9700 kgp. Au niveau de sa date de mise en service, elle date du 2 juillet 1984 avec l'activation opérationnelle de l'escadron 1/2 Cigognes à Dijon.

    Caractéristiques :

    • Nationalité : Française
    • Constructeur : Dassault
    • Date du premier vol : 10 mars 1978
    • Date de mise en service : 2 juillet 1984
    • Nombre d'exemplaires : 601
    • Equipage : 1 ou 2
    • Envergure : 9.13 m
    • Longueur : 14.85 m
    • Hauteur : 5.20 m
    • Surface alaire : 41.00 m²
    • Moteur : Un Turboréacteur avec post combustion Snecma M-53-P2
    • Puissance : 64 kN sans PC et 95 kN avec PC.  
    • Distance d'atterrissage : 640 m
    • Poids à vide : 7 500 kg
    • Poids maxi au décollage : 17 000 kg
    • Vitesse maxi : 2 653 km/h (Mach 2.2)
    • Vitesse ascensionnelle : 17 070 m/min
    • Plafond : 18 000 m
    • Autonomie : 1 800 km
    • Armement : Deux canons Giat DEFA de 30 mm et 6300 kg de bombes ou de missiles ou encore de réservoirs externes.

    Photos :


  • Commentaires

    1
    nnpm
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 18:09
    J'adore ce bijoux, est il detectable par les radars
    2
    rafale1
    Mardi 24 Septembre 2013 à 18:10
    Oui, cet avion est détectable aux radars car c'est un avion de 4ème génération, or seuls les avions de 5ème génération sont indétectables aux radars(en théorie): f-22, f-35, T-50 et Mig-35. cependant le rafale qui est un avion de gen 4++ a des capacités de furtivité presque égales.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :