• Dornier Do 335 Pfeil

    Seule version construite en nombre significatif du Do 335.

    De leur origine comme bombardier (Do 231), ils furent des chasseur-bombardiers. Certaines variantes furent des avions de reconnaissances ou chasseur de nuit.

    Très peu furent utilisés au combat (et les quelques rencontres mentionnées ne sont pas confirmées).

    Ils commençaient déjà à être remplacé par les Do 335B, de purs chasseurs mieux armés.

    Le projet de cet étrange chasseur allemand remonte à 1937.  

    C'est à cette date, en effet, que Dornier dessina le DO-335 doté de deux moteurs : un à l'avant et l'autre dans la partie médiane du fuselage, ce dernier actionnant une hélice de queue.

    Le prototype effectua son premier vol à l'automne 1943.

    La Luftwaffe en commanda 38 exemplaires, dont 14 avions expérimentaux, 10 de présérie, 11 DO-335.AL et trois biplaces d'entraînement.

    Au début de 1945 commencèrent les livraisons.

    On l'équipa d'un radar et on l'utilisa comme chasseur de nuit.

    Il arriva trop tard pour participer au combat.

    Cette version monoplace du Do 335 de chasse de présérie fut évaluée pour développer des tactiques à partir de Septembre 1944 par l'Erprobungskommando 335 (EKdo 335) avec 11 machines (la présérie A0 +1 prototype) en plus de deux autres appareils évalués en opération de chasse de nuit (le V10 au I/NJG3 et un A1 au NJG4).

    Le programme bien que très fortement ralenti fin 1944 fut gardé en réserve en cas d'échec aves les avions à réaction.

    Les américains (et pour les Français 1 avec le "M17") achevèrent l'assemblage pour évaluation de cellules presque achevées (outre 5 autres appareils récupérés en état de vol), c'est donc au total 78 appareils qui furent construits (dont 34 par les alliés).

    Une exception chez les chasseurs à moteurs à piston fut le Dornier Do-335 qui était unique de par sa conception et qui fut destiné à le rester.

    Connu populairement sous le nom de "Pfeil" (Arrow, Flèche), le Do-335 était radicalement révolutionnaire. Son système de transmission n'était pas un concept nouveau en soi, mais le concept du Tandem Moteur Avant tractif-moteur arrière propulsif proviendrait en fait du Fokker K1 et du Siemens- Schuckert DDr-1. Le Do-335 offrait encore une autre variante du système "central Thrust".

    Le premier prototype vola en septembre 1943 et fut suivi par plusieurs variantes, principalement monoplaces, ainsi que quelques versions biplaces telles que le Do-335A-6 chasseur de nuit biplace équipé du Radar et d'un système de réduction des flamèches d'échappement. Ce système, appellé 'Flame Damping Tube", consistant en un tube dans lequel se trouvaient des grilles qui atténuaient si pas annulaient les flammes sortant par les pipes d'échappement des moteurs.

    Ce type d'avion était insolite du fait qu'il était entrainé par deux moteurs, l'un situé à l'avant de l'appareil (style conventionnel à radiateur annulaire), l'autre placé derrière les cabines (moteur en ligne radiateur classique), actionnant l'hélice propulsive arrière; et aussi du fait de son empennage cruciforme.

    Il fallut attendre la fin de 1944 pour voir apparaître la première version de production mais le déroulement du conflit mondial interrompit tout développement ultérieur.

    Type Chasseur polyvalant
    Moteur

    2 moteurs Daimler-Benz DB-603E de 1.800 C.V

    Armement

    2 canons de 20 mm. + 1 canon de 30 mm

    Vitesse maximale

    765 km/h

    Vitesse de croisière   Vitesse ascensionnelle   Plafond pratique

    11 400 m

    Autonomie

    2 060 km

    Poids 9 600 kg Envergure

    13,8 m

    Longueur

    13,85 m

    Hauteur

    5 m

    Surface alaire

     

    Equipage

    1


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :