• Fairey Swordfish

    Le Fairey Swordfish était un bombardier torpilleur biplan triplace britannique des années 30. Déjà obsolète face aux autres appareils de son époque qu'il marqua cependant d'une empreinte bien visible dans l'histoire du torpillage anglais.

    Son Histoire :

    Le Swordfish fut la réponse à une spécification du Ministère de l'Air . Elle portait sur un appareil de reconnaissance et un bombardier torpilleur. Fairey y répondit et construisit le Swordfish. Il vola pour la première fois le 10 juillet 1933 et fut perdu deux mois plus tard lors d'un accident. Vite reconstruit avec quelques modifications, notamment au niveau du fuselage et des plans de sustentation. Ce nouveau Swordfish fut le bon, puisqu'en 1935 le Ministère de l'Air anglais passa commande de 3 avions de pré-série et de 90 exemplaires de la future première série de l'appareil. Utilisé principalement par la Royal Navy, dont il armait au début de la guerre, 8 des 10 unités embarquées sur porte-avions et 7 autres unités dont 4 basées à terre. Au cours de sa carrière opérationnelle il fut engagé dans la Bataille de Mer el Kebir (Prochainement) contre la Marine Française ou bien encore dans la Bataille de Tarente (prochainement) contre la Marine Italienne quelques mois plus tard. Il participa également à la destruction, le 27 juin 1941, du cuirassé Bismarck. Mais vers 1943, ils commençèrent à être remplacer par d'autres appareils plus modernes. Certains Swordfish finirent quand même la guerre en étant utilisé comme "escorteurs" des convois maritimes contre les U-Boot. A la fin de la Guerre il en revendiqua 14. Et il finit la guerre tout doucement en cédant sa place a d'autres avions plus récents.

    Caractéristiques :

    • Nationalité : Anglaise
    • Constrcuteur : Fairey
    • Date du premier vol : 10 juillet 1933 (1er prototype) et 17 avril 1934 (2ème prototype).
    • Date de mise en service : 1936
    • Nombre d'exemplaires : 2 391
    • Equipage : 3
    • Envergure : 13.87 m
    • Longueur : 11.08 m
    • Hauteur : 3.91 m
    • Surface alaire : 59.39 m²
    • Moteur : Un Bristol Pegasus IIIM3 de 9 cylindres en étoile
    • Puissance : 690 ch
    • Poids à vide : 2 132 kg
    • Poids maxi au décollage : 4 196 kg
    • Vitesse maxi : 224 km/h à 1 450 m
    • Vitesse ascensionnelle : 152 m/min
    • Plafond : 3 260 m
    • Autonomie : 879 km
    • Armement : Deux mitrailleuses de 7.7 mm et 681 kg de bombes ou une torpille.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :