• Au milieu des années soixante, l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) émit une demande concernant un hélicoptère moyen de tout temps capable de servir sous tous les climats. La firme Sud-Aviation se lança alors dans la mise au point du SA.330, une machine équipée d'un rotor principal quadripale, de deux turbomoteurs Turboméca Turmo, d'un train d'aterissage tricycle semi-escamotable et d'un fuselage suffisamment spacieux pour acceuillir deux membres d'équipage et seize à vingt soldats ou six blessés allongés ou bien un poids équivalent de fret. Cet appareil devrait être également en mesure de mener, grâce à des armements optionnels, des missions d'assaut et d'appui-feu. Le premier des deux prototypes (immatriculé F-ZWWN et F-ZWWO) effectua son vol initial le 15 avril 1965 et la dernière des six machines de présérie prit l'air le 30 juillet 1968. A cette date, le SA.330, baptisé Puma était devenu le deuxième modèle d'hélicoptère concerné par les accords franco-britannique de 1967 - le premier étant la Gazelle. Cette décision faisiat suite à la sélection, par la RAF, du SA.330 comme voilure tournante de transport tactique, et Westland fut chargé d'en assurer la fabrication en Grande-Bretagne dans ses usines de Hayes. La sortie du premier appareil de série, un SA.330B, eut lieu le 12 septembre 1968., l'ALAT recevant son premier Puma (dans le cadre d'une commande initiale de 88 exemplaires) en mars 1969. Lorsque la production s'acheva, en 1984, 692 appareils correspondant à huit versions avaient été construits. Doté de Turboméca Turmo IIIC4, le SA.330B fut suivi par une variante destinée à l'exportation désignée SA.330C. Le 25 novembre 1970, le premier des quarante-huit SA.330E, assemblés par Westland (la RAF lui attribua l'appellation de Puma HC Mk 1) quitta le sol. De nouvelles versions apparurent par la suite, dont le SA.330 F équipé de Turmo IVA et capable d'emporter quinze à dix-sept passagers, le SA.330G, pourvu d'un Turmo IVC, et le SA.330H, qui combinait une cellule de SA.330.C avec des Turmo IVC. Les deux derniersmodèles construits furent le SA.330J civil et le SA.330L militaire, qui reçurent des dégivreurs sur les entrées d'air des turbomoteurs et des pales de rotor en matériaux composites. La firme roumaine ICA a réalisé sous une license une centaine de Puma (IAR-330) et la compagnie indonésienne Nurtiano en a assemblé onze exemplaires.

    Caractéristiques :

    Nationalité : Française
    Constructeur : Sud-Aviation
    Date du premier vol : 15 avril 1965
    Date de mise en service : Septembre 1968
    Date de retrait : Toujours en service
    Nombre d'exemplaires : 1687
    Rôle : Hélicoptère de transport moyen
    Equipage : 3 plus 16 à 20 soldats
    Diamètre du rotor : 15.09 m
    Longueur : 14.06 m
    Hauteur : 5.14 m
    Surface alaire du rotor : 176.72 m²
    Poids à vide : 3 615 kg
    Poids maxi au décollage : 7 400 kg
    Moteur : 2 Turbomeca Turmo III C4
    Puissance : 1 330 ch unitaire
    Vitesse maxi : 310 km/h
    Vitesse de croisière : 280 km/h
    Vitesse ascensionnelle : 365 m/min
    Plafond : 5 000 m
    Autonomie : 550 km
    Armement : Possibilité d'installer des mitrailleuses de 7,62 mm, des paniers de roquettes et des missiles anti-char ainsi qu'un canon de 20 mm en sabord


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique