• Kawasaki T-4

    Ayant prévu à la fin des années soixante-dix que la force maritime d'autodéfense japonaise aurait besoin d'un avion d'entraînement à réaction intermédiaire pour remplacer ses Fuji T-1 et ses Lockheed T-33A, le département de la Défense prit contact avec Fuji et Kawasaki pour qu'elles proposent des projets d'appareils. Après l'échec du Fuji FT-20, Kawasaki fut chargée, le 4 septembre 1981, de développer son projet KA-850. La phase finale des études se déroula en 1982-1983, et au printemps de 1984 débuta l'assemblage du premier des quatre prototypes, désigné provisoirement Kawasaki XT-4, et d'une cellule pour les essais statiques et les tests de fatigue. La fabrication de ce nouvel avion d'entraînement est assurée par Fuji (ailes, arrière de fuselage et empennages) et Kawasaki (avant de fuselage, assemblage final et essais en vol). L'appareil est conçu pour l'entraînement au combat, ce qui signifie qu'il doit être parfaitement manoeuvrable à des vitesses subsoniques élevées; à cette fin, sa structure peut supporter des facteurs de charge de + 7,33 G et - 3 G. Le XT-4 se présente comme un monoplan à ailes médianes au dièdre négatif, et sa voilure a un profil aérodynamique supercritique; elle affiche une flèche de 27°30' au quart de la corde et comporte des décrochements du bord d'attaque qui créent des tourbillons et améliorent la maniabilité. Dans le mince fuselage trouve place un habitacle pressurisé et pourvu de l'air conditionné où les deux pilotes sont assis en tandem sur des sièges éjectables Stencel. Le siège de l'instructeur, situé à l'arrière, est surélevé de 27 cm, offrant ainsi une meilleure visibilité. Les empennages sont en flèche, et les stabilisateurs horizontaux sont monoblocs. Les deux atterrisseurs principaux sont équipés d'une roue, tout comme la roulette de nez orientable. La motorisation de l'appareil est assurée par deux réacteurs à double flux IshikawajimaHarima montés de chaque côté du fuselage central. Le premier prototype a effectué son vol initialle 29 juillet 1985, et le programme d'évaluation de l'avion a commencé au milieu de l'année 1986. Les derniers T-33 furent retiré du service de la Japanese Air Self-Defence Force le 29 juin 2000 et sont tous remplacé par le Kawasaki T-4.

     

     

    Origine: Japon

     

    Kawasaki T-4

    Caractéristiques

    Type:

    avion d'entraînement intermédiaire et de liaison

    Moteur:

    2 réacteurs à double flux Ishikawajima-Harima XF-3-30 de 1 660 kgp

    Performances:

    vitesse de croisière à 7 620 m en configuration lisse, 835 km/h; vitesse ascensionnelle initiale, 3 050 m/mn; plafond pratique, 13 715 m; distance franchissable en vitesse de croisière avec carburant interne, 1 390 km

    Masses:

    à vide, 3 700 kg; maximale au décollage en configuration lisse, 5 500 kg; maximale au décollage, 7 500 kg

    Dimensions:

    envergure, 10 m; longueur, 13 m; hauteur, 5 m; surface alaire, 21,60 m2

    Armement:

    4 pylônes sous voilure et 1 pylône sous fuselage pour l'emport de bombes de 227 kg, de canons en nacelles, de missiles air-air et de réservoirs de carburant auxiliaires de 455 l

    Pays ayant utilisé ou utilise:

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :