• Mikoyan-Gourevich MiG-17 Fresco

     
    Les premiers affrontements aériens de la guerre de Corée entre des MiG-15 et des chasseurs considérés alors comme supérieurs par les pays occidentaux causèrent une vive surprise dans les rangs de l'ONU. Les MiG-15 surpassèrent tous les appareils lancés contre eux, sauf les North American F-86 Sabre, bien qu'ils fussent également meilleurs que ces derniers sur le plan de la vitesse ascensionnelle et dans le domaine de la maniabilité en altitude. Le Mikoyan-Gourevitch MiG-17, qui vint ensuite et qui fut d'abord considéré comme un MiG-15 amélioré, entra dans l'histoire de l'aviation lors de son utilisation à grande échelle au sein de la force aérienne nord-vietnamienne, entre 1965 et 1973. Lors de son développement, qui débuta en 1949, les ingénieurs soviétiques tinrent compte de l'expérience acquise avec le MiG-15, et, à son entrée en service, vers la fin de 1952, le MiG-17 reçut le nom de code OTAN de "Fresco".
    Parmi les principales différences entre le MiG-15 et le MiG-17 "Fresco-A" de début de série, il faut signaler une voilure nouvelle plus mince et à l'aérodynamique améliorée, un arrière de fuselage légèrement rallongé, des empennages plus grands et un train d'atterrissage nécessitant une piste plus longue. En outre, après les premiers essais, le MiG-17 fut doté d'une quille ventrale et d'aérofreins modifiés. Sur le plan de l'équipement interne, l'avion bénéficiait d'un nouveau siège éjectable et d'une instrumentation plus complète; sa propulsion était assurée par un turboréacteur Klimov VK-1A de 2700 kgp. Plusieurs variantes furent réalisées, comme l'intercepteur MiG-17P "Fresco-B", équipé d'un radar travaillant en bandes E et F, le MiG-17F "Fresco-C", pourvu d'un moteur VK-1 F à postcombustion et de missiles air-air AA-2 "Atoll", le MiG-17PF "Fresco-D", comportant un radar Izumrud plus puissant, et le MiG-17PFU "Fresco-E", identique au précédent mais avec des missiles AA-1 "Alkali".
    La production soviétique est estimée à six mille exemplaires, dont près de 83 % sont des MiG-17F. Près de mille MiG-17 furent assemblés sous licence en Pologne sous l'appellation de L1M-5P. Mais la firme WSK-PZL Mielec développa aussi une version d'attaque au sol, le L1M-5M, qui peut recevoir des bombes, un aérofrein et des roquettes supplémentaires. Le MiG-17 a été également produit en Chine à raison de deux mille unités pour la chasse (Shenyang J-5) et l'entraînement (JJ-5).
     
    Caractéristiques :
    • Nationalité : Russe
    • Constructeur : Mikoyan-Gourevich
    • Rôle : Chasseur-bombardier
    • Equipage : 1
    • Envergure : 9.63 m
    • Longueur : 11.26 m
    • Hauteur : 3.80 m
    • Surface alaire : 22.60 m
    • Poids à vide : 3930 kg
    • Poids maxi au décollage : 6075 kg
    • Moteur : Un turboréacteur à postcombustion Klimov VK-1F
    • Puissance : 3380 kgp
    • Vitesse maxi : Mach 0.96
    • Taux de montée : 5000 m en 1 minutes et 46 secondes
    • Plafond : 16 600 m
    • Autonomie : 1980 km
    • Armement : Un canon N-37 de 37 mm , deux canons NR-23 de 23 mm plus quelques points d'attache pour réservoirs supplémentaire de carburant ou des bombes .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :