• Miles Master

    En juin 1938, le Ministère de l'Air britannique émit la spécification 16/38. pour un appareil d'entrainement. La firme Miles développa le Master, basé sur le Miles M.9 Kestrel. Le nouvel appareil était monoplan, monomoteur, biplace à ailes basses avec un train d'atterrissage classique entièrement rétractable avec une roulette de queue. Il fit son premier vol  le 31 mars 1939. Avec l'entrée en guerre, il servit immédiatement en tant qu'avion d'entrainement avancé, puis plus tard vers 1942, comme remorqueur de planeur. Mais pendant la guerre, étant donné  le manque de chasseur, il fut à quelques reprises utlisé pour la défense de l'Angleterre (Miles M.24). Il fut également exporté dans d'autres pays dont notamment : L'Egypte, l'Irlande, le Portugal, l'Afrique du Sud, la Turquie et les Etats-Unis. Dans la RAF il fut très répandu et servit au sein des squadrons : N°4,16, 26, 85, 105, 152, 168, 219, 222, 225, 238, 239, 242, 245, 249, 253, 257, 264, 266, 287, 414 (RCAF), 460 (RAAF), 505, 521, 607, 610, 615, 616.
    Au total sa production atteignit 3 227 exemplaires.

    Caractéristiques :

    • Nationalité : Anglaise
    • Constructeur : Miles
    • date du premier vol : 31 mars 1939
    • Date du premier vol : 1939
    • Nombre d'exemplaires : 3 227
    • Rôle : Avion d'entrainement
    • Equipage : 2 (élève et instructeur)
    • Envergure : 11.89 m
    • Longueur : 8.99 m
    • Hauteur : 2.82 m
    • Surface alaire : 20.16 m²
    • Poids à vide : 1 947 kg
    • Poids maxi au décollage :  2 528 kg
    • Moteur : Un Bristol Mercury XX-9
    • Puissance : 870 ch
    • Vitesse maxi : 416 km/h à 1 500 m
    • Vitesse de croisière : 368 km/h
    • Plafond : 8 500 m
    • Autonomie : 632 km
    • Armement : Une mitrailleuse Vickers K de 7.92 mm.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :