• Mitsubishi T-2

    Le premier des biplaces d'entraînement au combat réalisés par l'industrie japonaise, le Mitsubishi T-2, fut conçu en vue de former les pilo-tes de la force aérienne d'autodéfense nippone qui devaient voler sur Lockheed F-104J et McDonnell-Douglas F-4EJ et passer ensuite sur des chasseurs supersoniques mis au point au Japon. Ayant effectuer son vol initial le 20 juillet 1971, en tant que XT-2, le T-2 présente certaines ressemblances avec le F-4. mais il comporte des ailes hautes et des entrées d'air latérales à géométrie fixe qui alimentent des réacteurs à double flux Rolls-Royce/Turbomeca Adour.
    Tous les éléments du train d'atterrissage tricycle s'escamotent dans le fuselage, et l'instructeur et l'élève prennent place dans des habitacles en tan-dem séparés et équipés de sièges éjectables zéro-zéro Weber ES-7 J Les ailes et l'empennage horizontal accusent un dièdre négatif, et le contrôle en roulis s'effectue au moyen de déporteurs.
    Les commandes passées par la force aérienne d'autodéfense japonaise se montèrent à quatre--vingt-six exemplaires, dont vingt-huit sont des T-2 d'entraînement avancé et cinquante-huit des T-2A d'entraînement au combat. Les réacteurs Adour qui équipe ces avions sont fabriqués sous licence par Ishikawajima-Harima sous l'appella-tion de TF40-IHI-801A. Parmi les équipements uti-lises figurent le canon JM61 Vulcan de 20 mm, placé dans le flanc droit du fuselage, des char-ges extérieures sous fuselage et sous voilure des missiles AIM-9L Sidewinder montés aux extrémités de la voilure. Le T-2 comporte aussi un radar de recherche et de télémétrie J/AWG-11, un collimateur cathodique tête haute Miisubishi Electric, un système UHF J/ARC-5I, un TACAN Nippon Electric J/ARN-53, un IFF Toyo Communication J/APX-101 et un détecteur d'alerte radar Lear Siegler 5010BL.
    Le Mitsubishi T-2 est entré en service en1976 au sein d'une unité basée a Mitsushima, où il a pris la relève du F-86, et il s'est révélé un appa-reil de très grande qualité. Un T-2 a été modifié par l'Institut de recherche du département de la défense japonais en vue de recevoir des commandes de vol électriques et des surfaces canard. Cet appareil, baptisé T-2CCV, a pris l'air en août 1983.

     

     

    Origine: Japon

     

    Mitsubishi T-2

    Caractéristiques

    Type:

    avion d'entraînement au combat supersonique

    Moteur:

    2 réacteurs à double flux Rolls-Royce/Turbomeca Mk 801A de 2 320 kgp à sec

    Performances:

    vitesse maximale en configuration lisse à 10 670 m, Mach 1,06: vitesse ascensionnelle initiale, 10 670 m/mn ; plafond pratique, 15 240 m: distance franchissable maximale, 2 600 km

    Masses:

    à vide, 6 305 kg: maximale au décollage, 12 800 kg

    Dimensions:

    envergure, 7,88 m; longueur, 17,86 m; hauteur, 4,39 m, surface alaire, 21,17m2

    Armement:

    1 canon JM61 Vulcan de 20 mm: charge offensive de 2 720 kg sur 5 points d'attache de voilure et de fuselage (3 réservoirs de carburant auxiliaires, 4 missiles air-air AIM-9L Sidewinder, bombes, roquettes)

    Pays ayant utilisé ou utilise:

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :