• Nakajima KI 84 Hayate (Frank)

    Le très puissant moteur monté sur le Frank fut à la fois son atout et son talon d'Achille. Il lui permit de prétendre au titre de meilleur chasseur japonais de la guerre mais sa mise au point retarda celle de l'avion.

    Après qu'il soit devenu opérationel, le manque de matières premières et les bombardements alliés rendirent assez aléatoire la qualité de fabrication du moteur, ce qui affecta les performances de l'avion.

    Quand il était bien construit, le Frank surpassait en performances pures aussi bien le Mustang que le Thunderbolt.


    L'escadre de Frank fut engagée initialement en Birmanie en 1944. Elle se fit redouter par l'aviation alliée avant d'être transférée dans les Philippines où elle participe à la bataille de Leyte. Le Frank participa ensuite à la défense de la métropole japonaise contre les raids de B-29.


    Outre les Ki-84-I, les plus nombreux, il y eut une foule de versions produites en quelques exemplaires, dont la raison d'être était d'épargner les matériaux stratégiques. Ils devaient sacrifier la qualité à l'économie.

    Pendant toute son existence, le "Frank" jouit de la priorité absolue pour la production, ce qui permit de sortir plus de 3500 exemplaires de l'appareil, un nombre remarquable quand on considère la situation du Japon à l'époque. Seule la défaite mit fin à la production.


    "Hayate" signifie "tempête" en japonais. "Frank" est la désignation alliée de l'avion.

    Cet avion, que la firme Nakajima désignait sous le nom de KI-84 depuis 1942, fut adopté officiellement par l'armée comme le chasseur type 4 Hayate et la production de masse débuta.

    Les performances du Hayate étaient égales ou supérieures aux chasseurs alliés de l'époque.

    C'est le premier chasseur de ce nom à avoir une vitesse excellente, une puissance de feu importante, et une manœuvrabilité excellente.

    Durant ces jours où le japon avait peur de perdre la maîtrise du ciel, le Hayate fut appelé le chasseur décisif pour faire pencher la balance en leur faveur.

    Il fit sa première campagne en Chine centrale comme membre de la 22e flotte de l'air. Il fut ensuite utilisé dans les combats de Leyte, aux Philippines, et à Okinawa.

    Plusieurs furent utilisés comme avion suicide pour tenter de repousser les attaques ennemies qui s'approchaient du Japon.

    Le Hayate intercepta bravement les B-29 et les avions ennemis qui survolaient le japon. Les alliés avaient horreur du Hayate et l'avaient surnommé Frank.

    Plus tard, on le fit voler avec de l'essence à 140 d'octane et il atteignit la vitesse de 689km/h Et fut déclaré " le meilleur chasseur japonais du Pacifique ".

    Bien qu'il ne prit du service qu'en 1944, le Hayate fut produit en grosses quantité et s'avéra un formidable adversaire pour les pilotes alliés.

    Il était rapide et agile, tout comme les Zero, mais il avait un atout en plus : la puissance. Il avait un moteur comptant près de 1 000 chevaux de plus que ceux des Zero et était bien mieux armé .

    Type

    chasseur bombardier monoplace

    Moteur

    1 Nakajima Ha-45-21, 2 000 CV

    Armement

    4 canons de 20mm ou 2 de 20mm et 2 de 30mm

    Vitesse maximale

    624 km/h

    Vitesse de croisière

     

    Vitesse ascensionnelle

    1 100 m/mn

    Plafond pratique

    11 000 m

    Autonomie

    2 920 km

    Poids

    2 660 kg à vide, 3 890 kg en charge

    Envergure

    11,24 m

    Longueur

    9,92 m

    Hauteur

    3,39 m

    Surface alaire

     

    Equipage

    1


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :