• Socata TBM 700


    Au cour des années 80, la firme française Socata s'associa avec le constructeur américain Mooney (concepteur du M-20) afin de concevoir un nouvel avion turbopropulsé, destiné à l'aviation d'affaires mais aussi à l'armée. C'est de ce fait que conjointement, les deux sociétés réalisèrent le TBM-700; les initiales "T et B" signifiant la ville de Tarbes (lieu de fabrication de l'avion) et "M" pour Mooney. Le "700" voulait lui décrire la puissance produite par le moteur : 700 ch.

    Ce monomoteur biplace à aile basse possède un fuselage de forme allongé. Celui-ci peut contenir au total 9 personnes (en comptant pilote et copilote). Son train est tricycle et entièrement rétractable vers l'intérieur du fuselage. Son moteur est un Pratt & Whitney PT6-64 développant donc 700 ch et entrainant une hélice quadripâle en métal. Sa construction en est de même : entièrement métallique. Sa cabine et son cockpit sont eux pressurisés pour le vol à haute altitude. Mise en garde : attention à ne pas le confondre avec le Piper PA-46 Malibu qui est plus ancien de seulement quelque années ! Cependant, un petit détail permet de les différencier : le TBM 700 a quatre hublots latérales tandis que le Piper PA-46 n'en a que trois.

    Le prototype de l'avion, effectua le jour de la fête nationale son premier vol, le jeudi 14 juillet 1988. Aussitôt l'avion démontra ses grandes qualités tel la bonne fiabilité du moteur mais aussi ses bonnes performances au niveau de la vitesse de croisière notamment avec environ 450 km/h. Grâce à cette vitesse, le TBM 700 est affiché comme l'un des monomoteurs le plus rapide du marché actuel. Ses performances ont aussi pu être démontré lors d'un tour du monde réalisé en 1993 en un temps record, de moins de 80 heures avec 18 escales.

    Il entra donc en service en 1990 (juste après avoir obtenu sa certification en 1988) sur le marché civil et presque immédiatement, l'Armée de l'Air Française à exprimer son plein intérêt pour cet avion. De ce fait, elle le commanda à raison de 13 exemplaires. L'ALAT  (Aviation Légère de l'Armée de Terre) aussi le commanda à huit exemplaires. Au sein de ces deux composantes, le TBM 700 s'illustre en tant qu'avion d'entrainement, de liaison, de transport léger et VIP et pour l'utilitaire. Il s'illustre également sur le marché civile.
    Depuis 2006, le TBM 700 n'est plus produit en série mais en quelque sorte, sa production en série continue du fait que le tout dernier TBM 850 est tout simplement la version modernisée et remotorisée par un nouveau moteur plus puissant, développant cette fois-ci 850 ch. Ce dernier étant un Pratt & Whitney PT6A-66D. Le TBM 850 est donc le successeur du TBM 700.

    Caractéristiques :

    Nationalité : Française
    Constructeur : Socata et Mooney
    Date du premier vol : 14 juillet 1988
    Date de mise en service : 1990
    Date de retrait : Toujours en service
    Nombres d'exemplaires : 125
    Rôle : Avion d'entrainement
    Équipage : 2 + 7 passagers
    Envergure : 12.68 m
    Longueur : 10.65 m
    Hauteur : 4.36 m
    Surface alaire : 18.00 m²
    Poids à vide : nc
    Poids maxi au décollage : 2 948 kg
    Moteur : Un Pratt & Whitney PT6A-64
    Puissance : 700 ch
    Vitesse maxi : 593 km/h
    Vitesse de croisière : 450 km/h
    Vitesse ascensionnelle : nc
    Plafond : 9 140 m
    Autonomie : 3 199 km
    Armement : Aucun


  • Commentaires

    1
    visiteur_SERGE65
    Mercredi 22 Juillet 2009 à 10:09
    Il y a pas mal d'erreurs dans ce document ainsi que dans celui de l'Epsilon. Si vous étes interressés je suis à votre disposition pour corrections et infos complémentaires
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :