• Yakovlev Yak-18

    Yakovlev Yak-18 A - F-AZFK

    Les origines du biplace d'entraînement primaire Yakovlev Yak-18 remontent au Yakovlev UT-2, qui, après des essais, à l'automne 1937, fut adopté comme avion d'entraînement de base standard de la force aérienne soviétique. Le Yak-18 a donc des ancêtres célèbres; son prédécesseur immédiat fut le UT-2MV, de 1943, dont fut dérivé le prototype Yak-18; celui-ci, doté d'un moteur en étoile M-11FR de 119 kW (160 ch) et d'un train escamotable à roulette de queue, effectua son premier vol à la fin de 1945. C'est sous cette forme que sa production débuta, en 1948; l'appareil était un monoplan à ailes basses conventionnelles, de structure métallique. Le moteur, de cinq cylindres, était habillé d'un capot métallique de type casque, les bords d'attaque des ailes et la partie centrale du fuselage étaient recouverts de tôle, et le reste des ailes et du fuselage ainsi que l'empennage arrière étaient entoilés. En 1955 apparut le Yak-18U, premier avion de la lignée à être doté d'un train tricycle. Mais l'appareil, plus lourd, avait des performances inférieures à celles du Yak-18.
    En 1957, une version améliorée du Yak-18U vola sous la désignation de Yak-20 ; elle bénéficiait d'un moteur Ivtchenko AI-14R de 194 kW (260 ch), d'une plus grande envergure, d'un empennage au dessin nouveau, de renforcements structuraux, de réservoirs plus grands, d'une instrumentation de vol sans visibilité plus moderne, d'une radio plus performante et d'un interphone pour les conversations entre le pilote et l'instructeur. Cet avion entra en production sous la désignation de Yak-18A.
    Parmi les variantes successives, il faut signaler le Yak-18P, un monoplace d'entraînement avancé et d'acrobatie dérivé du Yak-18A, muni d'ailerons de plus grande envergure et d'un système d'alimentation en carburant lui permettant de rester durant cinq minutes en vol renversé. Le monoplace modernisé Yak-18PM, qui lui succéda, fut développé à temps pour participer en 1966 aux championnats du monde d'acrobatie; il était doté d'un moteur Ivtchenko AI-14RF de 224 kW (300 ch) et d'un habitacle placé très en arrière.
    Le modèle le plus produit fut le Yak-18T, un quadriplace polyvalent à l'habitacle entièrement revu qui effectua son vol inaugural en 1967 avec le moteur du Yak-18A. A la suite d'essais, l'aménagement de la cabine fut amélioré, et un moteur plus puissant fut adopté. En 1974, le Yak-18T devint l'avion d'entraînement de base officiel des écoles de pilotage de la compagnie Aeroflot. Pour l'entraînement acrobatique, seuls l'instructeur et l'élève prennent place à bord. Depuis, une version ambulance à été conçue qui outre le pilote, peut transporter un blessé sur civière et un infirmier. Elle est également utilisée comme avion de transport de fret ou de passagers (avec dans ce dernier cas une capacité d'accueil de quatre personnes).

     Caractéristiques

    Type:

    avion léger d'entraînement et polyvalent

    Moteur:

    moteur en étoile Vedeneyev M-14P de 268 kW (360 ch)

    Performances:

    (avec le pilote et 3 passagers) : vitesse maximale, 295 km/h; vitesse de croisière maximale, 250 km/h; vitesse ascensionnelle initiale, 300 m/mn; plafond pratique, 5 500 m; distance franchissable, 650 km

    Masses:

    maximale au décollage, 1650 kg

    Dimensions:

    envergure, 11,16 m; longueur, 8,35 m; surface alaire, 18,75 m2

    Armement:

    sans

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :